CINEMA: VOGELPIC. a raflé le premier prix!!

CINEMA: VOGELPIC.  a raflé le premier prix!!

au festival Ramdam 2017

Fin janvier, notre consultant Valentin Taminiau  de la startup VOGELPIC s’est illustré en catégorie « portable »  pour présenter son dernier film

« une fois MAIS pas deux ».

 

 

« Vogelpic. rafle le premier prix de la 7ième édition du Cinépocket à Tournai lors du Ramdam Festival ! »

Dans le cadre de la 7ème édition du Tournai Ramdam Festival qui a eu lieu du 14 au 24 janvier 2017, Cinepocket et Ramdam, « le festival du film qui dérange » ont organisé un concours de pocket films réalisés avec une caméra de poche.

 

LE CHALLENGE ?

Fais un film qui dérange avec ta caméra de poche, envoie-le avant le 08 janvier 2017, gagne un iPhone et d’autres jolis prix !

LE THÈME ?

Fais un film de 2 minutes maximum avec ta caméra de poche en traitant d’un sujet qui dérange de manière complètement libre. Drôle, traumatisant,  créatif, subversif, gratuit ou engagé : à toi de choisir le ton du film, au Tournai Ramdam Festival, c’est carte blanche et sans tabou !

Un sujet qui dérange, qui suscite le débat ?  La sexualité, le racisme, le harcèlement sur les réseaux sociaux, la violence, les drogues, la mort, la pauvreté, la publicité, la guerre, les populismes, par exemple. L’objectif est de permettre aux participants de réfléchir à une manière subtile et efficace de sensibiliser le spectateur à travers un court-métrage qui soit de nature à faire réfléchir, bousculer les esprits et susciter le dialogue.

LES CONDITIONS DE PARTICIPATION ?

Les films devaient :
• Etre tournés avec une caméra de poche (smartphone, APN, Gopro, …)
• Durer 2 minutes maximum (hors générique).

Quoi de plus simple, pas tant que cela….

Le festival RAMDAM qu’est-ce-que c’est?

Le Tournai Ramdam Festival est un festival de cinéma se définissant comme le festival du film qui dérange. A l’origine du Tournai Ramdam Festival existe depuis 2010. Ses fondateurs sont au nombre de cinq : l’exploitant du cinéma Imagix, Notélé – télévision régionale de la Wallonie picarde, la Ville de Tournai, la Maison de la culture de Tournai et le Conseil de développement de la Wallonie picarde.

Selon les organisateurs, il faut entendre « qui dérange » dans le sens de « pas rangé, déplacé, inclassable » mais aussi dans le sens de « qui remue, questionne, suscite écho et débat, interpelle, chambarde, émeut, fait réfléchir, trouble, gêne, choque, importune, transgresse, bref, fait du rabouf, du raffut, du vacarme, avec toutes les nuances que la production d’un son comporte : du plus sourd au plus criant, du plus tapageur au plus mélodieux, du plus obsédant au plus limpide ». Pour le plus grand bénéfice de l’esprit critique de «spectateur».

La première édition a eu lieu du 18 au 25 janvier 2011, Lubna Azabal a été la marraine des cinq premières éditions du festival. Chaque année, pour lancer officiellement le Tournai Ramdam Festival, les organisateurs proposent un premier rendez-vous aux festivaliers au mois de novembre.

Cette fois ci, le festival a attiré plus de 23 000 spectacteurs! 

Source: FESTIVAL RAMDAM

Print Friendly, PDF & Email

Enjoy this blog? Please spread the word :)